bandeau

Actualités de la réforme


losange ETATS GENERAUX : la CNAPE reste sur sa faim

7 juin


Les Etats généraux de l’enfance, intitulés pour l’occasion Etats généraux de l’enfance fragilisée, se sont clos mercredi 16 juin dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne.

Lors de cet après-midi, animé par le journaliste Paul AMAR, chaque président d’atelier a fait une courte présentation du travail mené par les professionnels et les experts de l’enfance. Le programme horaire a empêché une réelle restitution des enjeux et des préconisations de chaque groupe de travail (information préoccupante, travail social, soutien à la parentalité, précarité et jeux dangereux) alors que les débats et les documents produits en leur sein ont été très riches.

Un court intermède musical des jeunes de la Fondation d'Auteuil, seuls représentants des enfants lors de cette cérémonie, a ponctué le court inventaire de propositions.

Nadine MORANO, Secrétaire d’Etat à la Famille, a clôturé la journée en présentant les principales propositions retenues par le gouvernement afin de renforcer le dispositif de protection de l’enfance. Parmi lesquelles, on peut noter :

Au vu de la qualité des rapports et de la richesse des préconisations des différents ateliers, la CNAPE regrette le caractère restreint des propositions retenues par le ministère, alors que de nombreuses mesures proposaient des avancées concrètes pour accompagner les enfants et leurs familles.

Aussi, le groupe d’appui de la réforme de la protection de l’enfance, animé par la CNAPE, a fait le choix de porter les propositions non retenues qui lui paraissent cependant pertinentes. A cet effet, un sous-groupe de travail, composé de membres du groupe d’appui, se met actuellement en place.


Copyright UNASEA 2008
tous droits réservés